Vous êtes ici : Mon Guide Epilation Definitive » Epilation définitive » Le Cycle du Poil

Le Cycle du Poil




Il faut traiter plusieurs fois une même zone car seule une partie des follicules pileux est en activité à un moment donné.

Les follicules  » actifs  » arborent un poil, leurs cellules germinatives sont gorgées de mélanine et sont donc vulnérables au traitement laser. Les follicules au repos sont vides de mélanine et donc  » transparents  » au laser : ils ne seront pas altérées par le flash lumineux. Il va falloir attendre qu’ils repassent en phase  » active  » pour pouvoir les traiter avec efficacité.

 

image

Selon la zone épilée la proportion des follicules pileux en activité est de 20% à 40%. En fonction de la partie du corps (voir cycle pilaire), il faut 4 à 6 séances espacées de 1 à 3 mois pour prétendre avoir traité au moins une fois chaque follicule pileux. Au moins une fois, car pour obtenir une épilation définitive à l’issue de cette phase de traitement, il faut que 100% des follicules pileux  » vulnérables  » aient été détruits définitivement, ce qui est n’est réalisable qu’avec un traitement minutieux et énergique.

Les meilleures statistiques évoquent des scores supérieurs à 80% d’épilation définitive à l’issue de 4 à 6 séances de traitement, combien de praticiens peuvent-ils revendiquer de tels résultats à l’heure actuelle ?

Si le traitement n’a pas été assez énergique, on n’aura provoqué qu’un effet bonzaï. Les cellules germinatives auront été lésées mais non détruites, elles vont mettre plusieurs mois à se régénérer et le résultat obtenu sera un « retard à la repousse » générant une épilation longue durée, mais non définitive. Des séances d’entretien sont utiles, souvent espacées de
plusieurs mois. C’est déjà très bien en comparaison des épilations traditionnelles, encore faut-il être informé de cette possibilité avant de débuter les séances d’épilation définitive