Vous êtes ici : Mon Guide Epilation Definitive » Epilation définitive » Epilation par lumière pulsée » Qu’est-ce que la lumiere pulsee?

Qu’est-ce que la lumiere pulsee?




L’épilation à la lumière pulsée qu’est-ce que c’est ?
L’épilation à la lumière pulsée est réalisée au moyen d’une lampe flash qui dispense de la lumière intense pulsée (en anglais Intense Pulsed Light :IPL). La « lampe flash » n’est donc pas à proprement parler un laser. Le laser est un appareil délivrant des photons de même longueur d’onde (on parle de faisceau monochromatique), tandis que la lampe flash délivre des photons de plusieurs longueurs d’onde (on parle de faisceau polychromatique). On applique un filtre sur la lampe flash pour ne filtrer que les photons ayant la longueur d’onde voulue (celle qui est absorbée par la mélanine des poils dans le cas de l’épilation a la lumière pulsée).
Le principe de destruction du poil par la lampe flash est cependant comparable à celui de l’épilation laser: le fonctionnement de la lumière pulsée repose sur la destruction du pigment des poils (la mélanine). L’épilation à la lampe à lumière intense pulsée est donc efficace surtout sur les poils foncés et les poils en phase de pousse, car ces derniers produisent beaucoup de mélanine.

L’épilation à la lumière pulsée fonctionne donc surtout sur les poils foncés. Peut-elle être réalisée chez tout le monde?
Non, il existe des cas où l’épilation à la lumière pulsée doit être récusée. Il est donc indispensable d’effectuer une consultation médicale avant d’envisager une épilation à la lumière intense pulsée. Il est d’ailleurs recommandé de faire effectuer l’épilation à la lampe flash par un médecin ayant l’habitude de ce type de traitement.
L’épilation à la lampe à lumière intense pulsée doit être utilisée avec prudence sur les peaux pigmentées car les peaux pigmentées contiennent beaucoup de mélanine.

Dans quels cas ne peut-on formellement pas pratiquer d’épilation à la lumière pulsée?
L’épilation à la lumière pulsée est contre-indiquée chez l’enfant et elle doit être évitée chez la femme enceinte.
L’épilation avec une lampe à lumière pulsée envoie de la lumière sur la peau: ce type d’épilation est contre-indiquée dans certaines maladies de la peau sensibles aux ultra-violets et à la lumière du soleil, appelées photo-dermatoses. L’épilation à la lumière pulsée est aussi contre-indiquée en cas de prise de médicaments photosensibilisants.
L’épilation à la lumière pulsée n’est pas pratiquée sur une peau bronzée. De plus, on recommande d’éviter toute exposition solaire de la zone traitée par épilation à la lampe pendant au moins deux semaines après l’épilation à la lumière pulsée afin d’éviter la survenue de taches pigmentaires.

Comment se passe une séance d’épilation à la lampe à lumière pulsée?
La séance d’épilation lumière pulsés a généralement lieu en hiver, car l’exposition au soleil est contre-indiquée avant et au moins deux semaines après les séances d’épilation lumière pulsée. L’épilation à la lampe à lumière pulsée est effectuée sur une peau non bronzée et rasée environ 3j avant la séance.
Le médecin peut avoir prescrit des crèmes anesthésiantes à appliquer sur la zones à épiler avant la séance
Le médecin porte des lunettes protectrices et en remet au patient. Ces lunettes doivent être portées pendant toute la durée de l’épilation à la lumière pulsée.
La zone à épiler est recouverte de gel (comme pour les échographies) afin de favoriser la diffusion de la lumière pulsée. Chaque impact de lumière pulsée provoque une sensation de picotement et de brulure.
Il faut effectuer plusieurs séances espacées de quelques semaines afin d’obtenir un résultat sur la plupart des poils de la zone traitée.

La photoréjuvénation par lumière intense pulsée (IPL)
La photoréjuvénation ou photo-rajeunissement est une technique utilisant la lumière pulsée (IPL), permettant de donner un aspect plus jeune à la peau du visage, du cou, du décolleté et des mains.

Méthode de rajeunissement cutané cou et visage
On utilise surtout la lumière intense pulsée (IPL ou encore « lampes flash »), mais aussi certains lasers. Il y a trois effets principaux : l’atténuation des taches brunes solaires, mais aussi des taches rouges et des petits vaisseaux, enfin l’amélioration de la texture de la peau (plus épaisse, plus tonique, et plus lisse).


Quelles indications ?
L’aspect général d’une peau qui commence à vieillir est avant tout lié aux effets néfastes et cumulés des expositions solaires répétées. Les rayons UV dénaturent les composants de la peau, notamment le collagène et l’élastine. La peau perd son épaisseur, sa fermeté et son élasticité.
Depuis quelques années, les signes du vieillissement surviennent chez des personnes de plus en plus jeunes (culture du soleil, pollution…) et chez les patientes un peu plus âgées ayant vraiment abusé du soleil, ces signes sont plus prononcés:
– altérations type 1: rougeurs, hyperpigmentation, lentigines, teint brouillé.
– altérations type 2: pores dilatés, perte d’élasticité, aspect rugueux de la peau, ridules.
La lumière intense pulsée est devenue le pas incontournable du programme de rajeunissement facial. Elle se combine au peeling, à la micro-abrasion, à la gestion du relâchement cutané. Récemment elle reprend du galon, optimisée par quelques séances de photo-biomodulation LED.

Déroulement des séances de lumière intense pulsée (IPL)
Plusieurs séances sont nécessaires. Elles vont permettre la stimulation progressive du collagène naturel, laissant l’épiderme intact et permettent la reprise des activités habituelles immédiatement après la séance, sans précaution supplémentaire. Les différents lasers et lumières concernés sont utilisés alternativement d’une séance à l’autre et l’ordre de leur utilisation se fait en fonction de l’aspect de la peau et du type et de la profondeur des lésions. En traversant l’épiderme sans l’endommager, ils créent une chaleur dans le derme agissant sur trois cibles particulièrement intéressantes pour le rajeunissement cutané:
– Les micro-vaisseaux capillaires,
– Les pigments,
– Les fibroblastes, cellules fabricant du nouveau collagène naturel.
Les nouveaux lasers et la lumière pulsée permettent d’améliorer la peau sans abrasion. La surface de la peau n’est pas lésée, il n’y a donc pas de suites invalidantes avec pansement,
suintements, etc… comme avec les lasers de resurfacing (laser abrasion). Ce processus peut être entrepris aussi bien préventivement, dès l’apparition des ridules que sur des rides établies.

Lampe flash ou lumière pulsée : les résultats
Les premiers résultats sont constatés après quelques semaines avec une amélioration de l’aspect de la peau. L’effet rajeunissant est naturel, la peau prend un nouvel éclat.
Les rougeurs s’éclaircissent, les taches brunes pigmentaires s’effacent rapidement. La peau prend un aspect plus lisse et plus éclatant, comme rajeuni.
Le grain de peau rugueux se lisse notablement.
Les rides importantes ne sont pas traitées par ce type de soin, mais les très fines ridules et aspects fripés de la peau peuvent s’en trouver améliorés.

Entretien
Les résultats obtenus sont durables, surtout si l’on prend soin de sa peau (protection UV, hydratation…). Il est bon de renouveler une séance tous les six à douze mois.

Inconvénients de la photoréjuvénation
Des rougeurs pendant quelques heures. Les taches brunes peuvent rester plus foncées après la première séance, pendant quelques jours.

Quels risques avec les lumières pulsées et lampes flash?
Il y a peu de risques lors de tels traitements si le médecin est bien formé et entraîné à l’utilisation des appareils. Toutefois, les énergies utilisées sont fortes et une brûlure est toujours possible si l’appareil est mal réglé.
Il faut éviter le bronzage pendant ce traitement.

Durée de l’intervention
La séance dure de 30 à 45 mn. Il est recommandé de faire trois séances à un mois d’intervalle, puis une autre, trois mois plus tard.